Le site www.bil-gestionpatrimoine.com et www.gestionb-patrimoine.com

VOIR LE CONTENU EN PDF

Ces deux sites sont frauduleux. Ils ont fait l’objet d’une alerte de l’AMF.

En préambule, nous tenons à préciser que toutes les recherches ont été sauvegardées sur un disque dur externe en PDF. Par ailleurs, s’agissant de données publiques, nous ne retirerons aucune information sauf erreur matérielle. Cette demande devra être faite exclusivement par courrier recommandé avec AR. Aucune suite ne sera donnée pour toute demande faite par mail ou par téléphone.

1) Les sites Internet

Le site www.bil-gestionpatrimoine.com : L’usurpation du nom de la banque luxembourgeoise BIL ! Ce n’est pas la première fois que nous voyons ce mécanisme. Cela a été fait avec l’arnaque aux options binaires.
L’examen des documents en notre possession permet de constater les faits suivants :

* Le nom de la BIL est utilisé par deux sites

Il n’est plus accessible le 31 mars 2018. Il a été remplacé par le site ci-dessous :

  •  www.gestionb-patrimoine.com

Le site a été créé le 07/02/2018. Il s’agit d’un site miroir du site www.bil-gestionpatrimoine.com. Le whois est anonyme :
Domaine gestionb-patrimoine.com

2) Les informations juridiques :

Elles sont totalement inintéressantes compte tenu du vol du nom de banque. Cette banque luxembourgeoise est très connue et n’est en aucun cas concerné par ces recherches.

3) Les recherches de l’ADC LORRAINE :
a) Les Conditions Générales de Vente :

Nous publions les Conditions Générales de Vente : Les Conditions Générales de Vente du site www.bil-gestionpatrimoine.com 
Nous avons trouvé celles-ci sur le site www.gestionb-patrimoine.com comme l’atteste l’adresse sur le document mis en ligne. Vous pourrez voir la pauvreté de ce document. Certains vrais sites ont des Conditions Générales de Vente de 40 pages ( ! )

b) L’adresse :

Le site communique des adresses pour le contact. L’adresse allemande “Taunusanlage 2 60329 Frankfurt am Main Allemagne” est connue de l’ADC LORRAINE pour des arnaques aux crypto monnaies. Elle est utilisée par des sites comme www.euro-cryptos.com ou www.cryptobourse.com. Nous avons publié des recherches sur plus de 70 sites directement ou indirectement rattachés au site www.cryptocoffre.com.

Vous trouverez les recherches sur les cousins de ce site : www.cryptocoffre.com – Les sites cousins

Les recherches sur le site www.cryptocoffre.com : Le site www.cryptocoffre.com

c) Les règlements :

L’examen

d’un dossier nous a permis d’identifier plusieurs sociétés utilisées pour encaisser les fonds des victimes.

* La société hollandaise SMARTLY AD MEDIA BV créée le 11/12/2017 : Le site www.cryptocoffre.com
Le gérant est M. Alexandre Adrien Braun. Cette personne dirige de nombreuses sociétés étrangères :

Espagne :

Son siège social est identique à celui de FULL DMARK SL. Cette société est utilisée par le site www.cryptofinancecorp.com pour les règlements.

* Angleterre :

  • BIX WORK LTD créée le 09/03/2018. Nous publions sa fiche d’identité : Bix Work Ltd

* La société portugaise :

  • REGULCAPACITY UNIPESSOAL LDA : ette est connue. Elle est utilisée notamment par les sites www.moncryptoportefeuille.com et www.coinquick.net

* La société allemande

  • ELAMI TRADE LOGISTYK GMBH : la gérante est roumaine. Il s’agit de Mme Luca, Cornelia, Sat. Sangeorge. Cette société est connue. Elle a été utilisée pour encaisser des règlements au profit du site www.coinquick.net. Le site www.coinquicl est un des pires que nous ayons découvert. Il a ou utilise 23 sociétés pour les règlements. Plusieurs sociétés utilisées permettent de le rattacher à plusieurs sites de diamants. Vous trouverez dans le lien ci-dessous le résultat de nos recherches. Vous devriez être étonnés.
    Le site www.coinquick.net

* La Slovaquie :

  •  La société FC : cette société n’a pu être identifiée.
  •  La société b coin SRO : Elle a été utilisée par le site inscrit en liste noire dénommé CBRE-SECURITYPLACE.COM ou WWW.BUSINESSCOMPAGNY-RESEARCHCOMPAGNY.COM

d) Les adresses mails :

Le site a utilisé plusieurs adresses mails. Les URL utilisées sont intéressantes.

  •  Nous avons constaté l’utilisation du nom “bil-patrimoine.com” : ce site a fonctionné d’octobre 2017 à mars 2018. Il a été détruit le 9 mars. L’alerte AMF date de fin février 2018.
  •  Nous avons constaté l’utilisation du nom “companybusiness-researcheconomic.com” : nous connaissons ce site ! Il est apparu dans une recherche effectuée sur le site CBRE-SECURITYPLACE. Nous vous communiquons le lien vers nos recherches :
    www.cbre-securityplace.com et www.companybusiness-researcheconomic.com – chs-fund.com

Ces deux sites sont reliés à un troisième site dénommé “coinquick.net”. Vous avez le lien ci-dessus qui vous permet de découvrir l’étonnante activité du site.

4) CONCLUSION :

Ces sites appartiennent aux mêmes personnes qui ont exploité des sites d’arnaques aux options binaires et aux diamants. Nous vous déconseillons tout achat. Il est à noter les liens financiers multiples existant entre plusieurs sociétés parfaitement identifiées pour lesquelles des actions pénales ont été lancées par notre association. Nous sommes aussi acteurs dans les informations judiciaires ouvertes ( 4 d’identifiées à la date du 6 avril 2018 )

Si vous avez effectué un investissement sur ces sites, vous pouvez nous contacter à l’adresse placement@adc54.fr

L’association fera le maximum pour vous aider. Il vous sera simplement demandé une adhésion à 47 € incluant l’abonnement à notre revue trimestrielle dont vous trouverez un numéro dans le lien : La revue ANTIPAC n° 142

Vous pouvez la réaliser avec le lien sécurisé : adhésion ou ré adhésion par ADC LORRAINE

LIRE LA SUITE
Article précédent
Prêt entre particuliers : les arnaques sur Facebook
Article suivant
WWW.PATRIWINE.FR

À voir également…

Menu
Zoom -/+