Les sites mrtmarkets.com et MRT Technology Limited

VOIR LE CONTENU EN PDF

Ces sites sont sur la liste noire de l’AMF relative au FOREX (spéculation sur les monnaies).

En préambule, nous publions le lien vers les listes noires de l’AMF Les deux sites visés par nos recherches sont bien mentionnés. Cela signifie qu’ils ne peuvent en théorie pas exercer sue le territoire français : Forex, options binaires, biens divers, produits dérivés sur crypto-actifs : la liste noire des sites internet

Attention, la liste des sites mentionnées peut ne pas inclure d’autres sites aussi douteux.

1) Le site Internet :

Le whois du site ne permet pas de trouver d’informations. Toutes les mentions sont anonymes : Domaine mrtmarkets.com Il n’y a aucune information sur la société sur le site.

2) Les recherches juridiques :

Aucune société mrt markets n’est identifiable dans Google.

3) Les recherches de l’ADC LORRAINE :

Celles-ci ont été effectuée à partir d’un dossier que nous avons reçu et des informations communiquées par le consommateur sur les contacts avec les personnes qui sont derrière le site.

a) Le contrat :

Celui-ci est émis par la société MRT MARKETS, suite 305, Griffith corporate centre, beachmont, P.O. BOX 1510, Kingsown, Saint Vincent and the Grenadines. Cette adresse héberge un nombre non négligeable de sites qui son t actifs dans le forex sans qu’il soit possible de savoir s’il existe des liens entre-eux. Nous publions à titre d’exemple la première page de Google : Google
Les îles Saint Vincent et Grenadines sont un paradis fiscal qui garantit l’anonymat des actionnaires et des dirigeants…

b) Les n° de téléphone :

Le contrat indique comme numéro +35722222280″. Ce n° est aussi utilisé par le site globalfxm.com. Le site n’est plus accessible mais le whois permet de constater que le contact administratif renvoie vers l’adresse support@mrtmarkets.com :  Comment cela marche-t-il? Profil de domaine

Ce lien permet de constater que le n° est installé sur Chypre : 22 222280 Fixed line – Local Providers

Ce lien donne d’autres sites agissant dans la spéculation sur le Forex : globalinvestoralerts

c) Les règlements :

Le consommateur a investi des fonds qui ont été virés sur le compte de la société allemande aderum morgan innovate. Cette société est apparue dans nos recherches sur le site IGLDIAMOND qui a perçue des fonds provenant de l’achat de diamants : WWW.IGLDIAMOND.COM

d) Les recherches juridiques :

Le whois du site global fxm.com indique comme société mrt technology lmited. Les recherches permettent d’identifier une société anglaise ayant le même nom sans

qu’il soit possible si celle-ci est concernée ou pas. Elle opère dans les télécommunications.

e) La régulation du site :

Ce type d’activité est soumise à une obligation d’être rattaché à une autorité de régulation en cas de litige. Le site mrtmarkets.com indique être régulée par l’organisme dénommée PIPSEC.

Il s’agit d’un organisme privé qui n’est pas reconnu par l’Union Européenne. Ses critères de sélection sont internes et nous ignorons donc la valeur de cet organisme.

4) Conclusion :

Ces sites sont donc reliés aux propositions commerciales sur les diamants. Nous vous rappelons que ces deux sites sur le FOREX sont interdits en France. Il en est de même sur le site IGLDIAMOND. De même, nous vous rappelons qu’il faut maintenant une autorisation de l’AMF pour proposer des produits comme le bitcoin en France. Or, sauf erreur de notre part, aucune société opérant dans ce secteur n’a eu ce sésame.

LIRE LA SUITE
Article précédent
Israël : la Knesset interdit la spéculation sur les options binaires
Article suivant
SC-OPTIONS.COM

À voir également…